Dispositifs : Bourses BAFA, projet "Animateur Junior"

Vous avez plus de 16 ans et souhaitez entrevoir les coulisses de l’animation ? Ce projet est pour vous !

 

Entrevoir les coulisses de l'animation

 

Le projet de Bourse BAFA se développe en parallèle du dispositif deReims Vital Eté. Il propose une alternative aux jeunes qui ne se retrouvent plus dans un accueil collectif de mineurs classique ou qui ont plus de 16 ans et qui souhaitent entrevoir les coulisses de l’animation.

Ce projet se construit en partenariat avec l’association « les Francas » pour leur qualité de formateur du BAFA et leur investissement au côté de la Ville de Reims, ainsi que l’association des Maisons de quartier de Reims, les centres de loisirs de la Ville de Reims et d’autres structures éventuelles bénéficiant d’un ACM (Accueil Collectif de Mineurs) pour l’accueil et la mise en situation réelle de jeunes au sein de leurs centres de loisirs.
 

Objectifs :

-  Développer l’autonomie, le sens des responsabilités et l’esprit d’initiatives chez les jeunes investis dans le projet.

_  Permettre aux jeunes de découvrir un métier, une structure et un environnement professionnel.

-   Développer et entretenir un réseau partenarial oeuvrant en direction des jeunes.

 

La durée du projet :

Pour les participants, le projet débute en juillet ou août et s’achève après les vacances d’hiver : soit une période de 8 mois.
 

Public ciblé : 

   

Les jeunes inscrits à Reims Vital'été nés entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2001 (pour l'année 2017).

 

L'inscription  est obligatoire auprès de la Direction de la Jeunesse de la Ville de Reims avant de s’investir dans une des structures partenaires du projet.

A noter : pour pouvoir prétendre à l’obtention d’une bourse, les jeunes doivent résider dans la commune de Reims. Mais la participation au projet dans son ensemble reste accessible à tous.

  

Animateur junior étape par étape 

 

Etape 1 : Activité « l’envers du décors » mise en place dans le dispositif Reims Vital Eté. Le principe est de permettre au jeune d’évaluer son intérêt pour les métiers de l’animation en découvrant les coulisses du centre de réservation, le temps d’une journée (accueil du public, utilisation du logiciel, aide au choix et à l’explication des activités). C’est également pendant cette activité que le projet est expliqué précisément à chacun des participants. Le jeune détient alors tous les tenants et aboutissants et peut décider de s’inscrire (ou pas). Il choisit ensuite la structure qui va l’accueillir durant l’étape 2.

Etape 2 : Le stage « aide-animateur ». Le jeune est considéré comme un assistant animateur. Ce stage se déroule dans l’une des structures partenaires permettant au jeune de découvrir un public différent de celui de Reims Vital Eté. C’est une première immersion dans le monde de l’animation. A noter que chaque jeune inscrit dans le projet est suivi par différents acteurs : un animateur référent de la structure accueillante pendant les activités et la Direction de la Jeunesse par les animateurs missionnées spécifiquement sur l’opérationnel.

Etape 3 : La rencontre avec les Francas apporte aux jeunes les explications concernant le BAFA et permet d’échanger avec d’autres jeunes impliqués dans ce projet.

Etape 4 : L’investissement bénévole supplémentaire permet au jeune de se familiariser avec le public "enfant" et de s’approprier un répertoire d’activités. L’investissement est comptabilisé lors de l’attribution des bourses. En fonction de ses disponibilités et de son intérêt pour le projet, le jeune propose ses qualités d’aide-animateur bénévolement et peut ainsi acquérir de l’expérience en matière d’animation et « étoffer » son répertoire d’activités.

Etape 5 : Le mini-stage « animateur junior » organisé par les Francas.
Il permet au jeune d’approfondir ses connaissances relatives à l’animation et d’établir un bilan personnel. Ce stage de sensibilisation se déroule sur 2 jours et est ponctué de temps d’échanges avec l’ensemble des participants, d’apport en matière d’activités à mener avec les enfants, d’apport en matière de sécurité et de connaissance du public,…


Au cours de ces différentes étapes, les jeunes impliqués dans le dispositif sont suivis, évalués par les structures qui les encadrent.
 

Les critères d’attribution des bourses 


A l’issue de la période effective du projet, une commission d’attribution des bourses BAFA se réunit. Elle regroupe les différents acteurs du projet et a pour objectif de départager les candidats à la bourse en fonction des critères suivants :
 

  • le critère social, basé sur la composition familiale et les revenus du foyer
  • le critère d’investissement bénévole supplémentaire, basé sur le nombre de jours d’investissement dans les structures (hors stage « aide animateur »)
  • le critère de participation au mini stage animateur junior, concerne l’implication du jeune dans le cadre d’une préformation BAFA
  • le critère « retour des acteurs » concerne les qualités des jeunes décelées et/ou développées pendant leur stage d’aide animateur. Il est donc important que chaque jeune puisse bénéficier d’un retour qualitatif de son intervention par les personnes référentes des structures. A défaut, il ne pourra pas obtenir de point pour ce critère.


Le total des points acquis pour chacun de ces critères permettra ou non l’attribution d’une bourse.

 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Laisse nous un commentaire